FQAS
FQAS

Un peu d’histoire et de mise en contexte.

Pourquoi un règlementation en plongée au Québec?

 

Le coroner Denis Boudrias a fait une enquête et un rapport en 1991. Il fait 16 recommandations
 
Il y a eu 12 nouveaux décès entre 1991 et 1994.
Le coroner Denis Boudrias fait une autre enquête et un rapport en 1995. Il remarque que rien n’a changé et fait 9 autres recommandations à l’industrie et au gouvernement.
 
Un décès survient en certification de débutant en 1995
Le coroner Boudrias fait un rapport qui est diffusé en conférence de presse dans tous les médias 1996 et fait le constat qu’il n’y a pas de changement.
 
Il s’ajoute 8 décès en 1996
Le gouvernement vote l’ajout de la plongée à la loi sur la sécurité dans les sports en 1997.
 
Un premier règlement est rédigé par la régie de la sécurité dans les sports du Québec (RSSQ). Le règlement prévoit que les moniteurs enseignent et que c’est le gouvernement qui émet les brevets. Ce règlement ne reconnaît pas les agences de certification.
 
La FQAS fait une représentation au gouvernement et forme un comité qui propose un règlement qui inclurait les agences de formation et qui permettrait au moniteur d’évaluer et de certifier lui même ses élèves.
 
Le comité est formé de moniteurs non membres de la FQAS puisqu’à l’époque elle avait un programme de certification reconnu de la CMAS par le biais du collège des moniteurs.
 
Les directeurs de cours sur le comité ad-hoc regroupaient les agences PADI, NAUI, ACUC, PDIC ET AMCQ.
Le travail bénévole s’est déroulé de décembre 1997 à février 2000.
 
Les premiers certificats de qualification en plongée subaquatique récréative sont émis en 2004.
 
En 2005, la FQAS entame un processus de modification du règlement et c’est en 2011 que le ministre approuve les modifications.
Il y a eu une réduction des accidents mortels en plongée. Il est certain que des accidents mortels vont se produire. Le but recherché est de réduire les décès, mais aussi d’améliorer l’enseignement et la pratique de la plongée au Québec.
 
La loi et le règlement ne peuvent pas arrêter tous les accidents en plongée au Québec. Il reste que la loi et la règlementation ont sensibilisé les plongeurs et les moniteurs à la pratique sécuritaire de la plongée au Québec et a l’enseignement ‘’dans les règles de l’art ‘’.
 
La situation en plongée au Québec n’est pas parfaite, mais elle a l’avantage d’inclure les agences de certification et que le programme est géré par des plongeurs pour des plongeurs. Il y a des plongeurs et des moniteurs qui ‘’se tiennent loin ‘’ de la FQAS. Il y a des moniteurs mandataires qui envoient les courriels de la FQAS dans leurs boites de pourriel et qui se demandent pourquoi ils ne sont pas informés. La FQAS communique via courriel, par la poste, par médiat sociaux, par la revue EnProfondeur, par des conférences, par l’assemblé annuel de la FQAS et par le site internet http://www.fqas.qc.ca/ .
 
Les questions posées par internet, par Facebook, par fax et par téléphone sont répondues dans la mesure ou la question n’est pas juste une opinion. Tout le monde a droit à son opinion.
 
Pourquoi c’est juste au Québec, c’est parce que c’est le gouvernement du Québec et qu’il a juridiction au Québec. Elle a l’autorité de le faire sur son territoire.
 
La FQAS est là pour tous les plongeurs et moniteurs. Elle a évolué et continue de le faire. La Fédé n’est pas que le mandataire de la règlementation. Elle bouge dans le milieu et fait des représentations pour valoriser la plongée au Québec. La FQAS le fait dans la mesure de ses ressources.
 
La FQAS est une petite fédération avec plusieurs gros mandats. Elle a une permanence de 3 personnes, un conseil d’administration bénévole, une commission d’accréditation bénévole et plusieurs membres bénévoles sur plusieurs comités comme celui de la revue En Profondeur et le comité ‘’sauvons le bassin’’.
Merci de votre implication dans votre milieu.
 
Il est important de savoir que les cartes qui porte un numéro qui débute par 104-, ne sont pas des carte de membre de la FQAS. Il s'agit de certificat de qualification en plongée subaquatique récréative et les détenteurs ne sont pas membres de la FQAS.


 
Tous droits réservés © Fédération Québécoise des Activités Subaquatiques
Dernière mise à jour: Mardi, 01 avril 2014
Les Productions un Monde à Part inc.